Vous pouvez
faire la différence

Définition de la BPCO

La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive ou BPCO

Comme son nom l’indique, c’est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires qui progresse
lentement. Cette maladie est répandue : on estime à environ 800.000 le nombre de personnes atteintes en
Belgique, beaucoup n'étant pas diagnostiquées.

Vous n’êtes donc pas seul à vivre avec cette maladie !

La cause majeure

de la BPCO est le tabagisme, mais d’autres facteurs peuvent également la provoquer, comme une exposition prolongée à:
• de la pollution,
• de la poussière,
• des gaz
Certaines composantes génétiques peuvent également en être la cause.

Même si cette maladie touche les voies respiratoires, elle influence également d’autres éléments, tels la fatigue, la dépression, le déclin de la force musculaire, ...

Une bonne prise en charge, le suivi des traitements ainsi qu’une bonne hygiène de vie vont aider à minimiser leur impact.

La cause majeure

de la BPCO est le tabagisme, mais d’autres facteurs peuvent également la provoquer, comme une exposition prolongée à:
• de la pollution,
• de la poussière,
• des gaz
Certaines composantes génétiques peuvent également en être la cause.

Même si cette maladie touche les voies respiratoires, elle influence également d’autres éléments, tels la fatigue, la dépression, le déclin de la force musculaire, ...

Une bonne prise en charge, le suivi des traitements ainsi qu’une bonne hygiène de vie vont aider à minimiser leur impact.

Diagnostic

Les premiers symptômes

de la maladie sont souvent une toux persistante,
de l’essoufflement, des expectorations qui apparaissent souvent après 40 ans.

Les symptômes vont s’installer petit à petit jusqu’à progressivement impacter votre vie quotidienne.
N’hésitez pas à consulter votre médecin: le plus tôt la maladie est diagnostiquée, le plus efficace sera la prise en charge.

Le diagnostic n’est pas toujours simple car beaucoup de symptômes sont similaires à ceux d’autres pathologies.

Certains questionnaires de dépistage existent
(CAT, mMRC), mais pour obtenir un diagnostic,
il est impératif de faire une spirométrie.

La spirométrie est un test assez simple qui est non invasif où vous devez souffler dans un tuyau.
Ce test nécessite néanmoins un appareillage spécialisé et il est possible que votre médecin vous envoie vers un centre spécialisé pour le faire. Ce test permet de poser un diagnostic sûr, mais également de mesurer la progression de la maladie et d’adapter le traitement en fonction des résultats.

... il est impératif
de faire
une spirométrie.

Il ne faut surtout pas
se laisser abattre, il
faut continuer à voir
la vie du bon côté.

Vivre avec la BPCO

Trucs et astuces

Tenir un journal pour contrôler
si vous avez adapté votre activité
au fur et à mesure du temps,
peut vous aider. Il est très important
d’en discuter avec votre médecin
régulièrement
pour pouvoir envisager
une adaptation de votre traitement.

La BPCO et ses symptômes,

notamment l’essoufflement, peuvent impacter votre qualité de vie en fonction de leur
sévérité. Apprendre à gérer les symptômes est important, car cela contribuera à la diminution du stress occasionné.

Pour apprendre à rompre le cercle vicieux de l’anxiété et de l’essoufflement, voici déjà quelques conseils:

  • Planifiez vos activités à l’avance pour être
    prêt et diminuer d’éventuelles sources de stress.
  • Prévoyez un peu plus de temps et
    donnez-vous de l’espace pour faire les
    choses.
  • Pratiquez une activité physique quotidienne, telle que la marche.
  • Apprenez des techniques de relaxations pour vous détendre.

Témoignages